Étape indispensable à n’importe quelle célébration le faire-part est le départ des festivités. Comment le réussir, quelles sont les erreurs à éviter.

La première étape

Pour débuter, il faut bien choisir le support. La lettre que vous allez envoyer va lancer le début des festivités. Une fois postés, il sera très dur de revenir en arrière. Il faut donc marquer le coup et commencer les choses comme il faut.

Pour le choix du support, préférez les décorations sobres et design. Quelque soit le type de célébration, il est inutile d’en faire trop. Les modèles les plus simples sont souvent les plus efficaces. Il est par ailleurs difficile de faire une faute de goût lorsqu’on va vers la sobriété.

La seconde étape

Le texte du faire-part doit être synthétique et comporter une touche d’humour plus ou moins accentuée en fonction du caractère de la fête organisée. On optera pour un style beaucoup plus léger s’il s’agit d’un anniversaire où d’une fête en petit comité. En revanche on choisira un discours plus sérieux pour une naissance, un baptême ou un mariage, tout en gardant un ton amusant.

La dernière étape

Il faut ensuite trouver la meilleur façon de contenir le faire-part. Utiliser une simple enveloppe gâche un peu l’effet du faire-part. L’objectif est de saisir l’intérêt du destinataire avant même qu’il ouvre le courrier. L’idéal est d’utiliser un contenant dans le même style que le faire-part afin qu’il y ait une continuité. La continuité peut se faire avec les couleur, la police, le papier ou même quelques dessins.

Si vous parvenez à venir à bout de ces trois étapes avec succès, la fête démarrera sous les meilleures hospices. Pensez par ailleurs à envoyer les faire-part bien en avance pour que tout le monde puisse se libérer. Pour personnaliser vos faire-part, vous pouvez passer par plusieurs sites en ligne.